Un soutien, des actions sociales

Le théâtre La Boîte à Jouer n’ouvre pas seulement ses portes à des projets de créations professionnelles, il permet également à des structures sociales, principalement du quartier, d’avoir accès à un lieu de travail pour divers projets artistiques.

 

Les nouvelles formes théâtrales

Une autre approche du théâtre, c’est reconnaître les initiatives et les spontanéités, permettre l’appropriation du lieu par ses usagers et pas uniquement par des professionnels. C’est accepter que ces personnes qui frappent à la porte puissent venir proposer des projets nés de leurs désirs. Pourquoi la programmation artistique serait-elle uniquement possible à partir de personnes autorisées ? Déjà des initiatives ont eu lieu, nées du désir de simples citoyen-ne-s qui nous ont conduits à :

  • mettre à disposition le lieu pour des actions de quartier : les chorales, les actions du Centre Social Bordeaux-Nord et du Collectif Bordonor (diffusion de spectacles amateurs, mise à disposition pour des ateliers, des débats, des projections…)
  • accepter les répétitions amateur
  • s’investir dans les garderies culturelles (« les P’tits Couch’tard »)

Cette appropriation par le public du lieu pour « s’autoriser à » se constitue généralement à partir d’un thème. Elle peut se traduire par plusieurs formes de propositions : un travail d’action culturelle à partir d’un public donné, une programmation courte, un travail de création…

 

Des exemples

 

« Bordonor met le quartier en pièces… de théâtre ! »

Depuis 2008, le Collectif Bordonor organise un temps fort dédié aux pratiques amateurs. La Boîte à Jouer permet ces rencontres en ouvrant son théâtre pour que divers spectacles crées dans les structures associatives et scolaires puissent avoir un vrai lieu de représentations. L’occasion est donnée aux différents ateliers de théâtre du quartier de présenter au public le fruit de leur travail de l’année écoulée dans des conditions professionnelles.

Cette démarche est très importante pour les habitant-e-s, les élèves, les partenaires… qui exercent une pratique culturelle. Ils/Elles peuvent ainsi jouer dans de bonnes et réelles conditions (un vrai théâtre) et accueillir leurs famille et ami-e-s dans un lieu chaleureux et prévu à cet effet.

La semaine de théâtre amateur « Bordonor met de quartier en pièces… de théâtre ! » se déroule généralement fin Juin. Cette manifestation rassemble environ 300 spectateur-trice-s sur 1 semaine de spectacles.

 

L’atelier « Femmes Nouvelle Collection »

Atelier théâtre avec des adhérentes du Centre Social Bordeaux-Nord
Accompagnement et mise en scène Irène Dafonte (Cie Les 13 Lunes)
Soutien technique, financier et humain du Collectif Bordonor et de La Boîte à Jouer

Depuis 2010 c’est enraciné sur le quartier, en lien avec un groupe d’adhérentes du centre social Bordeaux nord, un atelier où les mots et les idées viennent bousculer les a priori de tous poils sur le genre, l’origine, la linguistique… Ils sont balayés pour laisser la place à des femmes qui osent et s’exposent, disent et agissent, rient et se rient de tous les carcans, préjugés et autres idées reçues dont seule l’espèce humaine a le secret.

Des années durant lesquelles un groupe de dompteuses de mots a travaillé d’arrache pied, avec l’aide de l’intervenante Irène Dafonte, à apprivoiser le langage, à délier les langues, à utiliser  la voix,  à apprendre par cœur, porter des idées et les défendre, prendre position et s’affirmer….

Des années durant lesquelles ce groupe a vécu des temps forts de partage, de fous rires et de besogne où la propulsion sur des scènes théâtrales est venue porter, stimuler et valoriser ce groupe. L’action culturelle est alors vécue comme un chemin de traverse ouvrant les portes du possible, l’expression artistique comme l’exigence de cette expérience.

L’année 2014 a été une année de concrétisation et de valorisation du projet avec la propulsion du groupe sur la scène de La Boîte à Jouer (en dehors de « Bordonor met de quartier en pièces… de théâtre ! »). Ces femmes, en situation d’illettrisme, d’alphabétisation et/ou d’insertion, se sont produites dans de vraies conditions professionnelles. Près de 200 personnes les ont acclamées durant plusieurs soirs, en Mars.

En savoir plus sur ce projet…

 

Les haltes-garderies culturelles « Les P’tits Couch’tard »

Depuis maintenant de nombreuses années, le Collectif Bordonor a mis en place, ce qu’il appelle une halte-garderie culturelle : « les P’tits Couch’tard », permettant aux familles de déposer leurs enfants au Centre Social Bx-Nord, afin qu’ils/elles assistent à un spectacle jeune public (généralement créé à l’occasion), pendant que les parents sont accompagnés à La Boîte à Jouer (ou ailleurs) pour assister à un spectacle pour adultes.

Pour ces P’tits Couch tard, le personnel de La Boîte à Jouer est mis à contribution afin d’aller à la rencontre des parents à la sortie des écoles pour les informer (action nommée « café-trottoirs« ), et la chargée de communication est en charge de la réalisation de l’affiche et du flyer de l’évènement. La diffusion de la communication (papier et numérique) est répartie entre les salarié-e-s du Collectif et de La Boîte.

Cette action concerne les enfants de 4 à 11 ans. Le tarif est de 3 € par enfant, le coût du spectacle étant pris en charge par le Collectif. Quant aux parents, ils/elles bénéficient du tarif préférentiel de Bordonor (5€). Le Collectif Bordonor propose à ses partenaires d’expérimenter cette formule, avec la possibilité d’organiser un Petit Couch’Tard Nomade dans leurs propres locaux.

3 réflexions sur “ Un soutien, des actions sociales ”

  • 22 juin 2016 à 7 h 57 min
    Permalink

    Le Departement apporte un soutien au fonctionnement de nombreux lieux et d’equipes professionnelles aux missions et aux configurations diverses afin de les accompagner dans leurs activites de creation, diffusion et action en direction des publics.

    Réponse
  • 18 juillet 2016 à 18 h 43 min
    Permalink

    Veritable exception francaise, le Theatre Prive s incarne dans des lieux vivants et ouverts, pleinement implique dans la production, defenseur d une ethique artistique et sociale souvent menacee par une marchandisation croissante de la culture et du spectacle.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *