Un lieu de création

La Boîte à Jouer continue de soutenir la création en accueillant des artistes en résidence (répétition, écriture…) au 50 rue Lombard.

Nous disposons de deux espaces scéniques :

  • un plateau de 7 mètres de large / 6 mètres de profondeur / 3,7 m de hauteur – La salle est techniquement équipable.
  • un plateau de 5,5 mètres de large / 4 mètres de profondeur / 4 mètres de hauteur – La salle a été déchaussée de sa technique pour notre programmation nomade.

Il y a trois types d’accueil en résidence :

  • mise à disposition d’un plateau pour 1 à 2 semaines pour les compagnies que nous programmons
  • mise à disposition d’un plateau pour de longue durée aux compagnies que l’on accompagne
  • location — envoyer vos propositions de projets à contact@laboiteajouer.com – tarifs : cliquez ici


L’aide à la création artistique

L’aide à la création artsitique se manifeste de plusieurs manières :

  • Accueil d’une compagnie sur un temps de répétition avec mise à disposition d’une salle, pour permettre la création d’un spectacle
  • Diffusion d’un spectacle tout juste créé. Dans ce dernier cas, n’ayant pas vu le spectacle achevé, nous faisons confiance à des compagnies que nous connaissons, pour les avoir déjà accueillies précédemment.
  • Accompagnement d’une compagnie dans la durée avec rendez-vous/conseils régulier, mise à disposition d’un plateau, prise en charge des coûts techniques…

Nous soutenons 2 à 3 jeunes compagnies dans leur professionnalisation, pendant 1 ou 2 ans, en déployant plusieurs outils :

  • rendez-vous et appels téléphoniques réguliers pour des conseils en production/communication/etc.,
  • l’orientation vers des partenaires (institutions, structures artistiques, scolaires…),
  • mise à disposition gracieusement pour de large créneau un de nos plateaux,
  • diffusion dans le cadre de nos saisons nomades dans des séries de représentations (minimum 8 représentations),
  • actions culturelles, résidence « in situe » dans les lycées/centres sociaux/etc. au plus près des publics,
  • de nouvelles formes de médiation dès la production pour nourrir l’œuvre, la connecter aux réalités de notre monde et créer un lien avec les publics & partenaires (lectures de textes, soirées culturelles pour notamment expérimenter des éléments de l’œuvre, tests devant du public, etc.)…

Nous ne sommes plus en mesure d’apporter des billes financières dans la coproduction de ces pièces. Nous avons alors réinventé nos outils d’accompagnement. Nous souhaitons initier progressivement de nouveaux rapports entre les compagnies, les publics et les structures artistiques/programmateurs.

  • En 2017, nous avons commencé l’accompagnement de 3 jeunes compagnies dont le spectacle sera diffusé dans la saison 2018-2019 :
    LE RÉTROGRADÉ du Collectif Jabberwock (théâtre, rap’électro, tous publics et ado)
    MADAME MAGAROTTO de la Compagnie des Petites Secousses (théâtre, tous publics)
    DES PANIERS POUR DES SOURDS de la Compagnie Le Liquidambar (marionnettes, tous publics)

L’équipe de La Boîte à Jouer souhaite renforcer l’accompagnement des compagnies en travaillant avec elles sur des sorties de résidence, moments importants permettant aux artistes de montrer et tester leur travail, des rencontres, des actions culturelles…

L’équipe aimerait créer des passerelles avec des partenaires (artistiques, culturels, scolaires, sociaux…) pour permettre aux artistes d’enrichir leurs œuvres et vous permettre de les rencontrer, car nous sommes convaincues que les créations doivent être connectées dès le début avec les personnes susceptibles de les recevoir plus tard.

 

Et puisque la création ne se limite pas au « milieu artistique », c’est à travers bon nombre de partenariats que La Boîte tend à la valoriser dans sa programmation et son lieu. Ainsi, nous nous lions à des structures sociales ou socioculturelles pour favoriser la venue d’expositions, de lectures théâtralisées, de théâtre amateur ou d’insertion…

La Boîte à Jouer a toujours allié culture, art et social, comme un médiateur à la citoyenneté : s’interroger sur le fonctionnement de la cité, se donner le droit à en être acteur/actrice, reconstruire ses liens sociaux.

Pourquoi seulement des artistes professionnel.le.s et « autorisé.e.s » pourraient faire partie d’une programmation artistique ?


Résidence autour de la photographie

La Boîte à Jouer accueille dans ses locaux un artiste photographe en résidence longue : Jonas Laclasse Girard. Un temps de rencontre est proposée aux publics et partenaires autour de ses œuvres le JEUDI 26 AVRIL à 19h, dans les locaux de La Boîte à Jouer.