Un travail en réseau

 

Le triptyque : Collectif Bordonor, Centre Social Bx-Nord et Boîte à Jouer

Depuis la création du Collectif Bordonor en 1998, La Boîte à Jouer et le Centre Social Bordeaux-Nord restent des piliers avec lesquels sont menées des missions de médiation et de mise en réseau des structures sociales, culturelles, éducatives, médico-sociales des quartiers Nord essentiellement, mais également de la CUB. La finalité du Collectif Bordonor est de faciliter et favoriser l’accès à la culture et aux pratiques culturelles, principalement pour les populations des quartiers Nord de Bordeaux.

Les 3 structures sont constamment en lien. Ce partenariat nous permet de poursuivre les connexions établies avec ces associations. Les 3 salarié-e-s de La Boîte à Jouer sont régulièrement mis à contribution pour les divers évènements du collectif, tels que les fêtes de Bordonor sur le Jardin de ta Soeur (réalisation d’outils de communication, participation à la mise en œuvre de l’évènement, mise à disposition d’un technicien…) et également pour les évènements organisés par le Centre Social. Le Collectif Bordonor et le Centre Social sont de leur côté de véritables relais d’informations auprès de leurs publics. Ils contribuent à la communication de notre lieu.

D’autre part, La Boîte à Jouer ne serait pas ce qu’elle est sans la mobilisation des publics faite par le Collectif Bordonor. Le Collectif sillonne les cinq quartiers nord de Bordeaux (Chartrons-Nord, Bacalan, Les Aubiers, Grand Parc et Ginko), il rencontre les structures, crée des partenariats et mobilise publics et salarié-e-s autour des spectacles de La BàJ. Il permet à de nombreuses personnes de bénéficier d’un tarif réduit (5€) pour faciliter l’accès au théâtre. Son action de médiation est primordiale, et ce notamment pour la mixité sociale de notre public.

Le Collectif de Ressources Bordonor est en grande fragilité financière. Les incertitudes qui le traversent sont en partie liées au nouveau zonage de la « Politique de la Ville » (D.S.U. – Développement Social Urbain de la Ville de Bordeaux), dont le quartier Chartrons-Nord est sorti. Les salarié-e-s de La Boîte à Jouer, comme ceux/celles du Centre Social, se mobilisent davantage : nombreuses ont été les journées de travail sur le devenir du Collectif.

Dans le cadre du travail de médiation et de partenariat entre La Boîte à Jouer, le Collectif Bordonor et le Centre Social Bx-Nord, il a été mis en évidence le besoin et la nécessité d’une personne ressource qui pourrait intervenir sur ces 3 mêmes structures. Cette année 2014 (septembre) a donc vu naître un nouveau poste de travail, véritable passerelle entre ces partenaires de longue date. Une salariée partage son temps entre les 3 lieux, faisant ainsi le lien entre les projets des uns et des autres, ainsi qu’au niveau de la communication des spectacles.

N’hésitez pas à contacter l’équipe du Collectif :
05 56 43 53 08 – mediation@bordonor.org – www.bordonor.org et sur facebook

 

Le développement continue des partenariats scolaires, associatifs…

Le Théâtre travaille toujours en lien avec des structures sociales ou spécialisées de la CUB (la Maison des Femmes, Promo femmes, ASAIS, Oxygène, centres d’animation, l’AFTC, le Foyer Fraternel, clubs séniors, centres culturels et sociaux des quartiers Nord…). De nouveaux partenariats se tissent constamment.

Dans le cadre de nos programmations jeune public, nous avons multiplié nos partenariats scolaires. Ainsi, ont conforté leur fidélité au lieu des écoles et structures jeunesses comme : les écoles maternelles-primaires du Point du Jour, Joséphine, Sousa Mendes, Lucien Faure, Jean Monnet… les crèches des Chartrons et des Jardins d’Haussmann… des associations, des centres sociaux/d’animation… provenant essentiellement des quartiers Nord.

Se sont ajoutées des écoles plus éloignées telles que le RRS Bastide (Réseau de Réussite Scolaire) avec les écoles Franc Sanson, Nuits, Nuyens, Benauge, ou encore le centre social CL2V Bordeaux Mérignac, le Pôle Musique et Danse…

 

L’avenir : réfléchir ensemble à un autre théâtre

La restriction générale des budgets de la culture, tout en étant à déplorer, est une réalité qui s’impose. Elle se double d’une multiplication des lieux de diffusion, d’une augmentation des personnes qui se déclarent être d’un projet culturel; elle se traduit par une précarisation de plus en plus importante et masquée des acteurs, par une explosion des créations et de leur faible diffusion.

Comment réagir face à cette situation ? En menant une réflexion sur la manière de mutualiser les moyens et les énergies existants. À la lumière du travail mené avec le Centre Social Bordeaux-Nord, nous pensons que la forme du Collectif Bordonor permet ce regroupement.

Comme la mutualisation ne se fait pas uniquement entre personnes du même monde professionnel (un regroupement de lieux de spectacles, par exemple) mais avec des personnes physiques et morales issues des différentes formes associatives ou de simples citoyens, il nous faut repenser ce que le théâtre peut être comme moment fondateur d’une identité commune.

En perspective : la co-programmation !

Elle est réalisée par un collectif qui regroupe des professionnel-le-s du théâtre ou du social, des citoyen-ne-s, des artistes, La Boîte à Jouer en tant qu’opérateur de spectacle. Il est fondé sur une charte (la culture n’est pas qu’une marchandise). Il sera chargé de faire:

  • des recherches de financements (co-financement autour du spectacle, pré-achat…)
  • un travail auprès du public (en privilégiant le maillage associatif par rapport au racolage publicitaire)
  • une recherche de sens pour inventer une autre vision de la culture
  • l’écriture et la mise en place du projet de co-programmation : travail théâtral, actions culturelles (débats, pratiques, lectures, ateliers…)

 

Les partenariats institutionnels

 

La Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC Aquitaine)

logo-ministere-jeunesse

Le Conseil Régional d’Aquitaine

LogoAquitaine.jpg

Le Conseil Général de la Gironde

conseil-general-gironde

La Mairie de Bordeaux

logo_bordeaux

L’OARA (Office Artistique Régional Aquitain)

LogoOARA

L’IDDAC (Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel)

 logoIDDAC-pantone

L’ONDA (Office National de Diffusion Artistique)

logo ONDA

 

Les partenariats avec les médias

 

logo FIP

 Annonces et places à gagner par FIP

Clé_des_ondes

Annonces et interviews par Gilbert Hanna 

france bleu

Annonces et interviews par France Bleu

Logo Utopia

Encarts publicitaires – Remerciement particulier à Isabelle Warrin 

 

Un remerciement particulier à Madame Laure Bruce, sans qui ce lieu n’existerait pas.

Une réflexion sur “ Un travail en réseau ”

  • 24 août 2016 à 22 h 30 min
    Permalink

    par Myriam Grondin pour le Regroupement quebecois de la danse, fevrier 1999, 50 pages. Cette etude a permis de realiser le transfert du Diagnostic actif des pratiques de mise en marche du theatre au Quebec au secteur de la danse et de degager certaines pistes de travail au chapitre du developpement de publics et de la mise en marche et de la diffusion.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *