La Boîte à Jouer se fait la malle pour de bon et formule ses vœux pour l’avenir

Chers publics, ami-e-s, artistes, partenaires,

Une émotion certaine nous étreint à l’heure de formuler ces quelques mots : après 33 ans d’existence, La Boîte à Jouer fermera définitivement ses portes en février 2021, après une dernière édition des Grenadines Givrées.

Ce n’est pas un secret : depuis la perte de notre lieu historique en 2017, le projet est fragilisé.
C’est avec conviction et ardeur que nous avons développé nos saisons hors les murs, contre vents et marées, sous l’intrépide étendard « La Boîte à Jouer se fait la malle ». Soutenus par vous tous-te-s, avec une nouvelle équipe, de nouveaux bénévoles et beaucoup de cœur, nous avons porté cette expérience nomade à bras le corps dans – beaucoup – d’autres lieux, tout en préservant nos missions historiquement ancrées dans les quartiers nord de Bordeaux : soutenir les compagnies émergentes et programmer des spectacles de qualité, accessibles aux personnes et familles éloignées des salles de théâtre.

Au terme de 4 ans d’énergie et d’ingéniosité déployées pour pérenniser le projet sous une nouvelle forme, le constat est néanmoins sans appel : La Boîte à Jouer nomade n’a pas retrouvé toute l’assise nécessaire pour continuer à porter et honorer ses missions.

Nous pourrions choisir de regarder en arrière et relever les rendez-vous manqués, les fausses pistes, les espoirs déçus… Aujourd’hui c’est toutefois un message de solidarité et d’espoir que nous souhaitons transmettre.

Nous tenons à vous remercier profondément pour votre contribution à cette grande aventure qu’a été La Boîte à Jouer.

  • Merci aux artistes, fabricant-e-s de beauté, indispensables à notre monde assoiffé d’émerveillement.
  • Merci aux structures d’accueil, crèches, centres d’animation, lycées, collèges et écoles qui nous ont fait confiance, et ainsi permis la découverte ainsi que l’expérience du spectacle vivant à bon nombre de petits et grands.
  • Merci aux salarié-e-s et bénévoles qui ont porté et enrichi ce beau projet, chacun-e à son échelle.
  • Merci aux partenaires qui nous ont soutenu pendant de nombreuses années.
  • Et surtout merci à vous, spectateurs et spectatrices, qui avez rempli nos cœurs de joie à chacune de nos rencontres… Vous sans qui rien de tout cela n’aurait eu de sens.

Nous avons traversé mille émotions ensemble, il est aujourd’hui temps de nous dire au revoir. Mais se quitter comme ça, sans un dernier tour de piste ? Impensable !

Nous vous donnons rendez-vous pour une 6ème et dernière édition des Grenadines Givrées, notre festival familial, du 6 au 13 février 2021 à la Salle des Fêtes Bordeaux Grand-Parc. Ce sera une grande fête de clôture pour rendre hommage ensemble à La Boîte à Jouer et vous remercier de votre fidélité sans faille. Nous vous en dirons plus très vite, restez connecté-e-s !

En attendant, à l’approche de cette nouvelle année que nous espérons plus douce, nous ne résistons pas à l’envie de formuler quelques vœux, nos vœux, pour 2021, pour l’après, l’après-COVID, l’après-Boîte à Jouer, pour l’avenir en somme.

Au terme de ses 33 ans d’expérience, la Boîte à Jouer ferme ses portes définitivement. Elle souhaite que ses missions perdurent et ne pas voir s’effondrer toutes les avancées auxquelles elle a contribué sans relâche en faveur des artistes et des publics de son territoire.

Pour plus de mobilisation et de solidarité….

Les compagnies émergentes sont des trésors aussi précieux que fragiles.

Puissent-elles trouver et rencontrer sur leur chemin :

  • Des interlocuteurs qui les écoutent, les comprennent, les respectent, les accompagnent et leur donnent leur chance
  • Des lieux qui les accueillent pleinement et leur accordent le temps – et l’argent – indispensable à l’épanouissement de leurs jeunes créations, notamment par des résidences et représentations en série longue

Bordeaux est une ville d’histoire mais aussi d’avenir, en pleine mutation et expansion.

Puisse sa politique culturelle en faveur du spectacle vivant se fortifier pour :

  • Accueillir, dénicher et conserver au mieux les nouveaux artistes qui foisonnent sur son territoire – en soutenant activement les acteurs de l’accompagnement à l’émergence (lieux, collectifs de ressources, bureaux d’accompagnement…)
  • Favoriser l’accessibilité des spectacles au public – en accompagnant les acteurs culturels et sociaux sur le terrain, au plus proche des habitants. 
  • Lutter contre la raréfaction de ses lieux de diffusion pourtant indispensables fenêtres de visibilité pour les jeunes créations et leur première mis en relation avec un public. 
  • Renforcer les coopérations entre les différents opérateurs culturels et favoriser le développement de projets artistiques à l’échelle des territoires. 

Il n’y a pas d’âge pour aller au spectacle et expérimenter tous ses bienfaits. 

Puissent les offres familiales trouver un terrain favorable pour se développer et mobiliser les publics scolaires, extra-scolaires, les familles, et ainsi permettre de  :

  • Proposer des festivals « jeune public » ou « familiaux »
  • Imaginer un lieu dédié de spectacle pour les familles, adapté et à leur écoute
  • Laisser la place / permettre la réalisation de projets innovants, qui sortent des sentiers battus en faisant confiance à celles et ceux qui les portent, en s’écartant du recours systématique aux appels à projet. 

L’équipe de La Boîte à Jouer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *