Into ze Landes

Du 10 au 25 mars à 20h30
(les mercredis, jeudis, vendredis et samedis)

« INTO ZE LANDES »

Compagnie L’Espèce Fabulatrice (Bordeaux)

SALLE 2

 

« Into ze Landes, une quête de sources et de guérison »

Théâtre

Tout public

Durée : 1h

Atteint d’une maladie auto-immune comme son grand père landais l’auteur veut en comprendre les origines et guérir de ce mal qui vient du plus profond des cellules. Il décide de retourner dans les Landes à la rencontre de plus de 200 sources miraculeuses. Un pèlerinage personnel à la recherche de tous ceux qui, un jour, ont ressenti le besoin de comprendre et de guérir. Il a rencontré et questionné, fait confiance à la sérendipité, cet art de trouver ce que l’on ne cherche pas en cherchant ce que l’on ne trouve pas. Il s’est laissé guider par le voyage et son histoire. Voici le récit de cette quête….

 

Ecrit et joué : Sébastien Laurier

Collaboration artistique : Olivier Waibel et Alexandre Cardin

Création musicale : Hervé Rigaud

Création lumière : Yannick Anché

Chargé de production : Nicolas Dubreuil

Le spectacle est produit par la compagnie l’Espèce fabulatrice

 
Le spectacle

“Après être parti en quête de canards en plastique disparus au Groenland, dans un précédent ouvrage, j’ai mené une autre aventure, plus intime cette fois. Atteint d’une maladie auto-immune – rhumatisme psoriasique –, chronique et incurable – dixit la médecine –, qui me fait réguliè­rement gonfler le genou et boiter comme mon grand-père maternel, un Landais pure souche de la forêt de Bélis, j’ai voulu guérir. Je suis donc allé en enfance, dans les Landes, où, à travers plus de 200 sources, l’eau sacrée coule en abondance. Voilà 6 000 ans que les hommes vouent des cultes à l’eau, 2 000 que les chrétiens leur confient leurs souffrances, alors pourquoi ne pas donner encore aujourd’hui sa chance au merveilleux ? J’ai suivi le fil de l’eau des sources guérisseuses de Gascogne. Je l’ai fait en vélo, comme mon grand-père qui n’a jamais eu le permis et m’a appris à sillonner les routes à bicyclette. J’ai dormi à proximité des fontaines, au cœur de la forêt et au contact de l’eau, de l’air, de la terre, à la rencontre du monde invisible. À l’heure où le réenchantement du monde est une nécessité, ce pélerinage personnel voulait se relier avec tous ceux qui, un jour, ont ressenti le besoin de comprendre et de guérir. J’ai rencontré et questionné, fait confiance à la sérendipité, cet art de trouver ce que l’on ne cherche pas en cherchant ce que l’on ne trouve pas. Je me suis laissé guider par le voyage et son histoire. Voici le récit de cette quête.”

(Sébastien Laurier)

Contact
Nicolas Dubreuil
cie.especefabulatrice@gmail.com
06.38.68.8979

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *