La fortune de Jeanne

Tout public et enfants à partir de 4 ans :

Le mardi 6 décembre à 10h et à 14h30
Le mercredi 7 décembre à 10h30 et 16h30
Le jeudi 8 décembre à 10h et 14h30 ET A 19H
Le vendredi 9 décembre à 10h 

« La Fortune de Jeanne »

Cie L’Aurore (La Réole)

– théâtre et marionnette –

SALLE 1

 

Histoires spectaculaires pour Marionnettes et Détritus

Mauricette la minette passe son temps libre dans une décharge, s’inventant des histoires à partir des détritus. Un jour, l’Oiseau de la Chance vient livrer un colis à la maîtresse de Mauricette. Dans ce colis, il y a Jeanne, une petite fille venant d’Afrique, livrée avec toute sa fortune. Quelle est cette fortune ?

La Fortune de Jeanne est le fruit d’une recherche et d’une création au Togo, avec le maître de marionnettes Kanlanfei Danaye. Nous y avons appris la confection et la manipulation de marionnettes à fils en calebasses et matériaux de récupération. Nous y avons fabriqué La Fortune de Jeanne, 3 histoires africaines autour des illusions de fortune. Un spectacle festif, tout public et tout terrain.

Durée : 1 heure

Equipe :

Interprétation : François Dubois, Frédéric Vern et Simon Filippi en alternance avec Kalima Yafis Köh.

Auteurs : François Dubois, Frédéric Vern.

Musique : Simon Filippi.

Formation aux marionnettes et conseils avisés : Danaye Kanlanfeï.

Sous les regards complices de : Aurore Leriche, Florence Boileau et Caroline Lemignard.

Décor et lumières : Fanny Gautreau, Guillaume Hébrard, Marie Maresca.

Coproduction et soutiens à la production : Compagnie l’Aurore, Maison de la Marionnette – Lomé, La Grange – Lamothe Landerron, IDDAC, Adami, Spédidam.

 

Le spectacle

La Fortune de Jeanne est le 4ème et dernier volet des Histoires spectaculaires du Pêcheur et du Chat. Après le Cambodge, le Pérou et l’Indonésie, la Compagnie l’Aurore a passé trois mois au Togo.

Les deux comédiens-marionnettistes et le musicien ont été accueillis à La Maison de la Marionnette, à Lomé, par Danaye Kanlanfeï, maître de marionnettes. Ils ont suivi une formation à la fabrication et à la manipulation de marionnettes à fils en calebasse et matériaux de récupérations.

Ils se sont immergés dans l’atmosphère du pays, ont découvert les paysages, la musique et les histoires. Ils ont imaginé et construit sur place La Fortune de Jeanne, à partir de trois contes d’Afrique de l’Ouest, et de toutes leurs impressions.

Une ébauche du spectacle a été présenté à Lomé avant le retour en France.

Il y a d’abord une histoire, une vraie : une jeune femme française dans le parcours solitaire de l’adoption à l’international. Il y a une petite fille africaine, Jeanne, qui a donc trouvé une maman. Jeanne va quitter l’Afrique pour rejoindre la France. C’est un peu son histoire que nous voulions raconter, celle de ses racines, et puis celle de sa fortune.

Il y a ensuite ce mot, qui a plein de sens : la fortune. Qu’est-ce que ça veut dire ?
Est-ce la richesse, la chance, le destin ? Tout cela à la fois ?

Il y a les images de l’Afrique : celles que nous avions avant de partir, et celles que nous avons vues de nos propres yeux. Il y a les rues jonchées de sacs poubelles, la chaleur écrasante et la pollution de Lomé, les marchés rocambolesques où faire les courses est épuisant, il y a toutes ces histoires que l’on se raconte (la palabre), la vie en communauté, l’importance de la famille, la danse omniprésente jusque dans les démarches chaloupées des hommes et des femmes, il y a les voix puissantes, les chants dans les cours et les villages, les rires tonitruants, la chaleur humaine.

Et puis cette idée que la vie, c’est ce qui se passe ici et maintenant.

Notre spectacle s’est tissé autour de l’histoire de Jeanne et de sa fortune. Il s’est nourri de tous ces sons, toutes ces images et toutes ces impressions. Il n’a pas la prétention de raconter l’Afrique, mais en porte l’atmosphère que nous avons perçue, tour à tour festive, joyeuse et parfois grave. Toujours pleine de vie. En jouant La Fortune de Jeanne, il s’agit bien de donner à goûter tout ça.

La compagnie et l’équipe artistique

La Compagnie l’Aurore est une équipe de comédiens porteurs de projets théâtraux très variés. Depuis sa création en 2001, différentes formes ont été explorées, différents sujets abordés. À chaque fois, tout part de l’envie d’un de ses membres, de son désir de découvrir et de susciter la rencontre avec d’autres artistes, de nouveaux publics.

Aujourd’hui, les activités de création sont concentrées autour de deux pôles : marionnettes et théâtre de rue. Basée en milieu rural, la Compagnie l’Aurore développe aussi un grand nombre d’activités pédagogiques, sous le nom de « La Fabrique », par le biais de cours de théâtre à l’année, mais aussi d’interventions en milieux scolaire, hospitalier et carcéral.

La Compagnie l’Aurore est membre de l’association Les 3â – Compagnies Associées, bureau d’accompagnement culture.

François Dubois, comédien et marionnettiste

Après des études et une première carrière de monteur vidéo, François Dubois a pris le virage du théâtre pour devenir comédien. Au fur et à mesure des rôles qu’il a interprétés, il a rejoint la compagnie l’Aurore où il développe aujourd’hui l’essentiel de son activité.

Comédien, puis auteur et metteur en scène des pièces qu’il interprète, il n’a jamais cessé de se former, et de développer son goût pour l’oralité dans une adresse directe au public, par le biais du boniment et du conte.

La découverte des possibilités formelles et expressives de la marionnette lui a ouvert un terrain de jeu privilégié. À partir des marionnettes traditionnelles de différents pays, il développe aujourd’hui dans son travail de mise en scène des formes personnelles autour du papier.

Simon Filippi, musicien et comédien

Il a depuis plusieurs années mis de côté ses instruments pour privilégier son outil “corps” et développer sa passion pour le spectacle vivant, mêlant beaucoup de champs artistiques différents. Il se forme au théâtre-clown au Centre National des Arts du Cirque en 2009, à la suite de quoi il cofonde la Compagnie Sons de Toile. Il donne par la suite naissance aux spectacles Les Z’à côtés (théâtre musical gesticulé) et Zou ! (duo interactif de percussions corporelles).

Parallèlement il joue pour la Cie Sonotone – La Maison de Mr Notone (solo de théâtre-musical jeune public), la Cie L’Aurore – La Fortune de Jeanne (histoire spectaculaire pour marionnettes et détritus) et la Cie des Humanophones (body pop music).

Egalement formateur, il transmet sa passion à des adultes professionnels et amateurs. Il développe depuis 2006 des projets pédagogiques d’actions culturelles dans les établissement scolaires avec des jeunes, collégiens, lycéens, ainsi que des enfants d’écoles primaires et maternelles, autour de la pratique des percussions corporelles, du détournement d’objets, et de l’expression scénique et musicale.

Frédéric Vern, comédien et marionnettiste

Cofondateur en 2001 de la Compagnie l’Aurore, Frédéric Vern y a mis en scène plusieurs textes classiques (Sénèque, Shakespeare),  et contemporains (Laurent Gaudé, Patrick Gratien-Marin, Copi). Il collabore régulièrement avec d’autres structures, portant son regard sur des spectacles de théâtre, danse ou musique.

En tant que comédien, il a participé à une quinzaine de créations depuis 2001 sous la direction de plusieurs metteurs en scène. Les nombreuses formations qu’il a suivies (Georges Bigot, Philippe Adrien, Agnès Coisnay, Anthony Egéa …), l’ont orienté vers un théâtre donnant au corps une place centrale : danse, théâtre gestuel, masque…

Dans la continuité de ce parcours, il s’est spécialisé dans la manipulation de marionnettes. Depuis 2011, il a suivi de longues formations auprès des maîtres Ieng Hoen (Cambodge, marionnettes d’ombre en cuir), Ki Sukarno (Java, wayang golek), et Danaye Kanlanfeï (Togo, marionnettes à fils en calebasse et matériaux de récupération). Il a créé et interprété, en collaboration avec François Dubois, plusieurs spectacles de marionnettes.

Il développe actuellement une pratique plus personnelle et contemporaine de la marionnette et poursuit son travail d’acteur et de metteur en scène sur des projets divers. Il intervient régulièrement en tant que pédagogue et enseignant auprès de différents publics.

la_fortune_3_daniel_et_cecile_raoulas

Le blog des Histoires spectaculaires du Pêcheur et du Chat (journal de bord de 2 ans de voyages et de création): www.lepecheuretlechat.com

Le site de la Compagnie l’Aurore: www.compagnie-l-aurore.com

Vous pouvez également rejoindre la Compagnie l’Aurore sur Facebook:  www.facebook.com/Compagnie.l.Aurore

Le site des 3â – Compagnies associées, bureau d’accompagnement culture: www.les3a.fr

Contact diffusion : Fabien de Lacheisserie
fabien@les3a.fr
05 56 43 25 58 – 06 78 03 71 97

Contact artistique : Frédéric Vern
frederic@compagnie-l-aurore.com
06 15 31 68 98

La Compagnie l’Aurore – Hôtel de Ville – 33 190 La Réole
05 56 61 83 74
contact@compagnie-l-aurore.com
www.compagnie-l-aurore.com

Calendrier

Le mardi 6 décembre à 10h et à 14h30

Le mercredi 7 décembre à 10h30 et 16h30

Le jeudi 8 décembre à 10h et 14h30 ET A 19H

Le vendredi 9 décembre à 10h

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *