C’est déjà ça

Du 13 au 28 Mai à 21h (du mercredi au samedi)

« C’EST DEJA CA »

Collectif Yes Igor (Bordeaux)

SALLE 2  SALLE 1

 

Théâtre musical

Tout public

Durée : 50 minutes

A voix haute, du 7 au 10 août 2014, Bagnères de Bigorre, Yes Igor, C'est déjà ça

 

Une libre adaptation de « La Mouette » de Tchekhov en chansons et en musique live.

Le Collectif Yes Igor a monté une petite forme du spectacle “Encore heureux”, différente du spectacle final, intitulée « C’est déjà ça ». Sous la forme d’un récital, interprété par seulement trois membres du collectif, « C’est déjà ça » parle du spectacle final, dont il déroule les chansons, tout en racontant La Mouette de Tchekhov, par le biais d’un récitant.

Donner une version musicale – en forme de comédie musicale même – de “La Mouette” de Tchekov est une audace. Le faire à trois musiciens et chanteurs,
avec un minimum de scénographie, est une façon de redoubler cette audace.”
Jazz magazine-Jazz man

 

Equipe : Monsieur Gadou, Isabelle Jelen, Pierre Lachaud + en cours de distribution

A voix haute, du 7 au 10 août 2014, Bagnères de Bigorre, Yes Igor, C'est déjà ça

Historique d’Encore Heureux, et sa petite forme C’est Déjà Ça 

Depuis 2012, nous réfléchissons au spectacle Encore heureux. Nous nous sommes réunis plusieurs fois, nous nous sommes demandé s’il fallait faire une opérette ou une comédie musicale. Nous avons regardé des grands classiques de la comédie musicale. Nous avons rencontré un spécialiste des effets spéciaux. Nous avons commencé à en parler à nos partenaires, mais la saison étant déjà bien avancée, il fallait remettre la mise en marche de la machine à l’année suivante.

À l’automne 2012, nous avons refait le tour de nos partenaires fidèles, nous avons cherché à créer des liens en dehors de Bordeaux, en dehors d’Aquitaine, (on a du mal à sortir de ce territoire). Et puis nous avons commencé à envisager pouvoir faire quelque chose, grâce au soutien du Créa’Fonds, et de l’Oara qui nous a proposé une résidence au Molière Scène d’Aquitaine en février 2014. Nous pouvions alors constituer une équipe, inviter d’autres artistes. Nous avons appelé Andrea Sitter, une chorégraphe avec qui l’on voulait déjà travailler sur le projet précédent, elle a dit oui tout de suite. Nous avons rencontré Manuel Coursin, dramaturge sonore, installé depuis peu à Bordeaux, qui a accepté. Nous avons revu Pierre Coudeneau, le responsable des effets spéciaux, aussi partant. Nous nous sommes réunis plusieurs fois, en petit comité, nous avons écrit dans nos carnets, nous avons eu des idées, des « visions ».

A voix haute, du 7 au 10 août 2014, Bagnères de Bigorre, Yes Igor, C'est déjà ça

A voix haute, du 7 au 10 août 2014, Bagnères de Bigorre

En octobre 2013, nous avions rendez-vous au Grand Théâtre pour parler du futur spectacle. Et contre toute attente, la direction nous a proposé de le créer in situ.
En décembre 2013, nous avons fait une première résidence officielle d’une semaine « autour de la table », à la maison. On est restés assis, de 10h à 18h, tous avec La Mouette de Tchekhov en main. Nous avons fait le tour des personnages, nous avons dépouillé La Mouette pour n’en garder que le squelette. On a parlé de films, on a commencé à établir une sorte de fil conducteur. On a inventé des effets spéciaux, des catastrophes.
Entre décembre et février 2014, Monsieur Gadou et Isabelle Jelen ont composé une partie des chansons du spectacle, à partir de La Mouette, en s’attachant d’une part à être fidèle au texte, et en même temps à écrire de vraies chansons faites pour être chantées, des tubes.

Fin février 2014, on s’est tous retrouvé au Molière, avec des costumes, des accessoires, etc. Nous avons passé beaucoup de temps autour d’une table (qui fait partie du spectacle), la table de réunion, on a débattu longuement. Nous avons essayé toutes sortes de choses, sur le plateau, tout en bidouillant des effets spéciaux. Nous avons éliminé la quasi totalité des costumes.
On a beaucoup travaillé, pendant trois semaines. À l’issue de la résidence, nous avons montré au public une première mouture du travail, là où on en était. Sachant qu’il manquait la moitié des chansons et de la dramaturgie.
Entre mars et août, Monsieur Gadou et Isabelle Jelen ont composé le reste des chansons du spectacle.

A voix haute, du 7 au 10 août 2014, Bagnères de Bigorre, Yes Igor, C'est déjà ça

A voix haute, du 7 au 10 août 2014, Bagnères de Bigorre

En août 2014, une partie du collectif a créé une petite forme, « C’est déjà ça », pour le festival À voix haute à Bagnères de Bigorre, une version récital, à trois.
Mi-août, notre responsable des effets spéciaux a abandonné le projet, pour des raisons personnelles. La réalité commençait à dépasser la fiction.
Fin août, début septembre, l’ensemble de l’équipe s’est à nouveau réuni à Circa, à Auch, pour une résidence de deux semaines, sans technique (il manquait notamment la lumière). À l’issue de cette période, nous avons montré où nous en étions à l’équipe de Circa et à quelques invités. À ce stade, quasiment tous les ingrédients du spectacle étaient réunis, mais il manquait encore la sauce, et quelques éléments primordiaux.
Dans le même temps, nous avons engagé quelqu’un pour « vendre » le spectacle.

En novembre 2014, Monsieur Gadou compose le final du spectacle, qui doit être joué par un quintette de cuivre du Conservatoire de Bordeaux.
En novembre 2014, nous avons passé cinq jours dans un petit salon du Grand Théâtre, où nous avons expérimenté de nouvelles
chorégraphies de groupe, des chorégraphies individuelles, et où nous avons travaillé avec un coach vocal. Nous avons beaucoup négocié sur le final.
Fin novembre 2014, nous avons rencontré le quintette et entendu le morceau final.
Une prochaine résidence aura lieu à Eysines, à partir du 13 janvier 2015, le spectacle sera joué les 30 et 31 janvier au Grand Théâtre à Bordeaux et le 5 février au Champ de Foire à Saint André de Cubzac. The show must go on !

A voix haute, du 7 au 10 août 2014, Bagnères de Bigorre, Yes Igor, C'est déjà ça

A voix haute, du 7 au 10 août 2014, Bagnères de Bigorre, Yes Igor, C’est déjà ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *