Fermeture de La Boîte à Jouer

Bonjour,

Suite à l’avis défavorable de la commission de sécurité de la ville de Bordeaux du mardi 31 janvier, La Boîte à Jouer est dans l’obligation d’interrompre sa programmation jusqu’à nouvel ordre.

Nous avions déjà depuis quelques temps alerté nos partenaires financiers sur la nécessité d’envisager des travaux liés autant à la vétusté des locaux qu’au durcissement des normes de sécurité. Nous n’avons donc pas été étonnés de cette décision, même si elle s’avère dans sa brutalité, douloureuse et lourde de conséquences. Elle n’en demeure pas moins légitime et nécessaire.

La première conséquence est l’impossibilité d’accueillir des publics et donc l’arrêt de la programmation. Nous allons soutenir les artistes afin qu’ils puissent trouver de nouveaux lieux de diffusion et bénéficier de notre appui en termes de communication, d’apports de publics, de prêt de matériel… Nous vous conseillons vivement d’aller sur les sites des compagnies pour connaître les dates et lieux de remplacement.

Tout une partie du travail de La Boîte à Jouer, qui n’est pas visible, est également fragilisée : c’est l’accueil d’artistes en résidence. Ces compagnies sont accueillies pendant une ou deux semaines dans notre salle de répétition ou sur le plateau, et peuvent ainsi travailler à créer leur spectacle. On est actuellement à la recherche de lieux qui peuvent se substituer au nôtre et toute aide dans ce sens est la bienvenue.

La seconde conséquence est une accélération des négociations avec les institutions concernant à la fois les problèmes de financement des travaux liés aux normes de sécurité, mais aussi la pérennité du lieu : passation à la nouvelle équipe et recherche de solutions quant aux murs (ces murs appartenant à une personne privée qui est aussi notre mécène mais qui ne sera pas éternelle).

La troisième conséquence est la formidable mobilisation des publics. Des centaines de mails, textos, commentaires sur les réseaux sociaux nous sont parvenus et laissent augurer un fort soutien, si besoin était, dans les négociations et les projets futurs. Nous gardons toutes vos marques de soutien sous le coude, nous n’hésiterons pas à revenir vers vous si le besoin et la nécessité s’en font ressentir. Un grand merci à vous tous et vous toutes !